Tractage très remarqué à Saint-Gérard !

 

Ce dimanche 31 juillet 2016, sous l’impulsion de son président, Geoffrey Botton, des militants de la section namuroise du Mouvement NATION se sont rendus à Saint-Gérard pour un tractage du village et de la foire médiévale qui s’y déroulait.

Les militants ont été par la population très chaleureusement accueillis et même remerciés pour le combat et leur courage. « Enfin des gens qui osent ! C’est courageux ! C’est bien ce que vous faites ! Continuez ! Nous sommes d’accord avec vous, heureusement qu’il y a des gens comme vous… Merci !»

D’autres, interpellés par nos tracts, sont venus débattre et faire connaissance. Mais c’est certains, nos arguments et notre message rencontrent un accueil favorable. « On votera pour vous ! On ne vous oubliera pas ! C’est génial d’avoir enfin des gens qui osent parler comme cela… Bonne chance ! »

Petit bémol, peut-être justement parce que notre présence très remarquée dérangeait certains nervis du système, la police est venue nous demander d’arrêter de tracter. Le secrétaire-général du Mouvement NATION présent sur place, Olivier Frapchot, a immédiatement fait part de son désappointement. Un dialogue avec les forces de l’ordre a été entamé non sans un malaise perceptible de ces derniers qui nous ont fait comprendre « être dans l’obligation de répondre aux ordres qui venaient de leurs être donnés… »

Mais cependant, l’action est un réel succès et comme Olivier Frapchot l’a expliqué aux policiers locaux de la zone Sambre et Meuse, NATION fera toujours ce qu’il veut quand il veut car c’est notre bon droit, c’est ça la véritable démocratie !

Merci aux militants présents et à leur président régional.

Olivier Frapchot
Secrétaire-générale du Mouvement NATION

gsm 357

Nice, le grand n’importe quoi !

La seule question pour les citoyens et les autorités n’était pas s’il y aurait un autre attentat mais quand…

L’ennemi a choisi Nice et la Promenade des Anglais, bondée de fétards et de couples avec des enfants.

Au vu du modus operandi, et le nom de l’agresseur connu, un sentiment de « déja vu » émane des réactions des politiques et de leurs médias serviles.

Un grand classique d’abord: le mot islamiste n’est jamais prononcé et de multiples précautions oratoires sont de mise. On comprend évidemment comme, par exemple, pour Estrosi (le président de la région Provence-Alpes Côte d’azur), à qui ça la fout mal comme il vient de célébrer l’ouverture d’une énième mosquée dans la région.

De même le ministre de l’intérieur Caseneuve pour qui il est de bon ton de mentionner que les musulmans sont les principales (sic) victimes de la terreur islamique. Hors ici, les victimes célébraient une fête républicaine et laïque, peu sujette à réunir une majorité de musulmans très croyants.

Sans oublier Hollande (Dumou One) à l’Elysée appellant les réserves de l’armée à se joindre aux milliers de militaires déjà présents en rue, comme si 10,000 hommes de plus pourraient empêcher qu’un fanatique fasse un attentat de masse.

Tout cela n’est que du blabla mais les vraies mesures, les mesures efficaces, elles seront sans doute encore une fois évitées. Elles sont pourtant déjà bien connues comme par exemple, : perte de nationalité et expulsion des radicalisés.

Sinon les attentats continueront, puisque l’ennemi a le choix des lieux et des moyens !

contre-terrorisme

Réunion d’information du 3 juin 2016

Vendredi 3 juin se tenait la réunion de la cellule de Namur de NATION.

Après le speech du responsable régional et de la secrétaire de section sur les actions réalisées au cours du mois, une discussion vigoureuse s’est engagée sur les projets d’actions futures.

Chaque réunion amène quelques nouveaux venus, qui n’étaient pas en reste pour proposer soit leur aide, soit de nouvelles idées d’actions.

A travers leurs commentaires pointe un grand désappointement, par rapport à ce qu’ils voient et ce que télé et radio leur serinent sans discontinuer. C’est avec une rage difficilement dissimulée que certain(e)s ont exprimé leur rancœur par rapport aux actes du CPAS vis-à-vis des migrants et les réponses dudit CPAS concernant leurs propres problèmes.

Différentes personnes ont exprimé leur impression de discrimination flagrante envers les Belges de souche et c’est ce sentiment d’injustice qui colle au cœur, quelque chose d’immonde autant qu’immérité qui hante le cerveau.

Les plus virulents intervenants étaient les nouveaux venus, qui trouvaient enfin des gens, des citoyens qui les écoutaient et leurs donnaient pour la première fois des réponses à leurs préoccupations. Des mères à qui le CPAS refuse une aide sous prétexte qu’elle a déjà un logement, une dame à qui une société de logements sociaux a refusé un appartement car «il y avait d’abord les réfugiés ».

Ce sont ces réponses injustes qui donnent la rage au cœur. Et la réunion s’est terminée après avoir échangé noms et adresses utiles et nos militants ont emporté nombres de tracts et de flyers à distribuer.

« Stop aux illégaux » sur la citadelle de Namur!

Cette nuit, sur les remparts de la citadelle de Namur, juste devant les gouvernement wallon et l’Elysette (petit palais du Ministre président de la région wallonne) a été accroché un calicot de 30 m² sur lequel était inscrit, « C’est complet! Stop aux illégaux! NATION.be ».

Cette action vise une nouvelle fois à dénoncer la politique migratoire irresponsable de nos élites et classe politique bien-pensantes.
On ne peut continuer à accueillir en masse des illégaux! Il est temps que l’on s’occupe avant tout des nôtres, de notre peuple, de notre économie, que l’on préserve notre sécurité et notre système social.
Le citoyen cochon payeur en a ras-le-bol de devoir subir l’abandon de nos politicards.

En faisant cette action, le Mouvement NATION ose dénoncer cet état de fait. Et il est bien le seul à combattre auprès du peuple pour un opposition réfléchie et structurée.

« Le Mouvement NATION, l’unique opposition! »
Contactez-nous au 0495/735.622

Séquence 01.Image fixe002 Séquence 01.Image fixe001 Séquence 01.Image fixe003 Séquence 01.Image fixe004 Séquence 01.Image fixe006

Un souper solidariste réussi!

C’est avec une bonne ambiance que s’est déroulé notre souper solidariste de ce samedi 14 mai en soutien à un de nos camarades victime de la répression du système.
Parmi les participants, nous avons pu compter des nouveaux membres, de la présence d’une délégation bruxelloise ainsi que la direction au complète du Mouvement NATION.

Lors de cette soirée, de brèves allocutions ont pu être entendues et ce non sans émotion quand notamment, notre principal intéressé pris la parole pour remercier les participants.
Ce fût aussi l’occasion de soutenir et de remercier une autre personne, notre fidèle hôte qui compte ainsi plus que désormais, comme un fidèle camarade.

Une fois de plus, nous avons démontré que pour le Mouvement NATION, la camaraderie, ça compte!
Nous remercions bien entendu, les participants et bénévoles mais également la principale organisatrice de cette soirée, Angélique.

Bravo à eux! Bravo à tous! Vraiment, c’était un bon moment…

Olivier Frapchot
Secrétaire général du Mouvement NATION

 

IMG_1218 IMG_1216 IMG_1214 IMG_1213

Première réunion de notre nouveau président!

C’est ce vendredi 6 mai que s’est déroulée la première réunion organisée par le tout nouveau président de la section namuroise, Geoffrey.
Il a tout d’abord fait un débriefing concernant la manifestation solidariste du premier mai à Bruxelles.
Puis, il a présenté ses objectifs et rappelé les engagements et la charte du militant.
Son agenda fût également dévoilé.

Bref, c’est un président motivé qui a posé ses premiers jalons vers une présidence dynamique.
Bravo à lui et bon vent!

J’en profite également pour remercier Johnny qui nous accueille fidèlement depuis de nombreux mois.

Olivier Frapchot
Secrétaire général du Mouvement NATION

1459297_10151989471203966_1198055268_n

Assemblée générale de la section de Namur

Le samedi 16 avril 2016 à 20h00 aura lieu une assemblée générale de la section de Namur afin de procéder à l’élection de la présidence. (local namurois)
Je rappelle que les militants en ordre de cotisations ont jusqu’au 1er avril pour envoyer leur candidature sur namur@nation.be

Lors de cette assemblée, les militants voteront pour élire le président de la section. Il formera ensuite son bureau en désignant un trésorier et un vice-président.

Quant à moi, je suis appelé à remplir d’autres fonctions au sein du Mouvement NATION. C’est pourquoi je ne me représenterai pas à la présidence namuroise.

Je tiens dès lors, remercier tous les militants qui m’ont fait confiance et m’ont suivi dans ce combat. Il y a quatre ans, je lançais la section de Namur avec quelques camarades. Aujourd’hui, je suis fier de passer le flambeau d’une section riche en actions militantes et qui s’agrandit avec désormais, des militants un peu partout en province de Namur avec également la création récente d’un noyau à Couvin.

Chers camarades, je serai toujours à vos cotés et souhaite déjà plein de succès à mon successeur qui j’en suis certain, rencontrera toute votre confiance. Vous avez toute ma gratitude pour votre fidélité et votre détermination.

Vu l’actualité, plus que jamais, ensemble, continuons à résister!

Olivier Frapchot
Président sortant de la section de Namur

Séquence 01.Image fixe002

 

Les calicots fleurissent sur les autoroutes.

Ce week-end annonçait le printemps, nos autoroutes ont déjà pris des couleurs.

C’est ainsi que depuis vendredi, plusieurs grands calicots de couleurs rouge vif sont accrochés sur des ponts surplombant l’E42 et l’E411.

Ainsi, des milliers d’automobilistes ont déjà pu lire « NATION.be ».
Une fameuse publicité certainement encore visible jusqu’en début de semaine.

DSC_0013 DSC_0005 DSC_0012 DSC_0012

Toujours de nouvelles rencontres!

Ce vendredi soir, 4 février 2016, avait lieu une réunion de la section namuroise du Mouvement NATION.

Une occasion de plus pour les militants de passer un bon moment ensemble tout en travaillant sur les prochains objectifs de la section.
Notons que comme à chaque fois que nous nous réunissons, des personnes intéressées par notre combat politique se sont jointes à nous.

Nous vous informons aussi que mi-avril, se tiendra une assemblée générale en vue de la formation de la nouvelle direction de la section de Namur.
Vous pouvez déposer votre candidature en écrivant à info@nation.be.

Nous vous rappelons que pour être candidat, il faut être en ordre de cotisation et militer au sein du Mouvement depuis au moins un an.

Olivier Frapchot
Pour la section de Namur

12792335_197858153909955_4047527639459587433_o 12792298_197857993909971_8639439868311122711_o 12778747_197858157243288_3614950495615607815_o

A Couvin, on réclame le Mouvement NATION !

La pluie battante de ce samedi 20 février n’a pas découragé une dizaine de militants du Mouvement NATION. Car comme annoncé, ils se sont tout d’abord rendus à Chimay et à Baileux pour une matinée de tractage.
Notre présence bien que discrète fût remarquée et appréciée par la population. « Enfin des gens qui osent ! », nous a-t-on déclaré.
C’est vers midi que nous avons été gentiment accueillis chez un camarade pour une pause sandwich. Mais sans perdre de temps et malgré la pluie une détermination intacte, nos camarades se sont rendu à Couvin pour dans un premier temps une distribution de tracts intitulés « Belgique, c’est complet ! ».
Ensuite, avec la bienveillance de la police locale de Couvin, nous avons déployés des calicots et torches et fumigènes devant la gare. Des slogans ont été scandés comme et notre présence fût très remarquée. A telle point, qu’une dizaine de couvinois nous ont rejoints après notre action. Ils nous ont exprimé leur soutien et leur ras-le-bol de la présence d’illégaux sur le territoire de la commune. Aussi, impossible de compter les coups de klaxon et signes d’encouragement destinés à nos militants.
Ce fût également le cas lors de notre permanence ne soirée organisée à notre local mis à disposition par un militant du cru. Là également, une dizaine de couvinois nous ont rejoints avec la volonté de faire quelque chose pour Couvin.
Toute la soirée, nous avons pu écouter leurs témoignages sur une situation de plus en plus tendue et explosive d’une population qui a l’impression d’être abandonnée et trahie par les autorités. Mais également, divers récits d’exactions inquiétantes récemment commises par les nouveaux locataires du centre pour illégaux. Ainsi, pas plus tard que la nuit de samedi dernier, aux abords de l’établissement le Lindbergh, des jeunes locaux ont du intervenir pour veiller à la sécurité d’une jeune fille inquiétée par deux illégaux… C’est aussi une directrice d’école montrée du doigt parce qu’elle a eu le courage de recommandée aux fillettes et à leurs parents de rester vigilants…Pour ne citer que ceux-là !
Bref, à Couvin, le ras-le-bol est bien présent et la population réclame la présence du Mouvement NATION afin de faire pression sur les autorités de la ville. Et bien, sachez que nous sommes bien là et qu’avec leur aide, le Mouvement NATION va continuer à faire entendre la voix des honnêtes citoyens aux revendications bien légitimes.
Nous sommes chez nous !

Séquence 01.Image fixe019 IMG_0956 IMG_0953 IMG_0935

%d blogueurs aiment cette page :